Rachat de crédit : l’assurance peut coûter cher

Le rachat de crédit peut se présenter comme une solution efficace pour un emprunteur en situation de surendettement. Appelé aussi regroupement de prêts, il a comme principe de regrouper tous les crédits en un seul pour simplifier la gestion de budget et revoir les mensualités ainsi que la durée des remboursements. Pour réaliser cette opération, les organismes de prêts demandent aux emprunteurs la souscription d’une assurance rachat de crédit.

Assurance rachat de prêt : est-ce obligatoire ?

La souscription d’une assurance rachat de crédit n’est pas une obligation, mais plutôt une nécessité. En effet, la plupart des établissements de prêts exigent cette couverture pour accepter la demande de leurs clients. Ce type d’assurance couvre l’emprunteur en cas de décès ou d’incapacité temporaire ou permanente. Le problème c’est que cette couverture peut coûter vraiment cher, car le but du regroupement de prêts est d’allonger la durée du crédit afin de réduire le montant des mensualités. De ce fait, plus la durée de remboursement sera longue, plus la somme totale du prêt sera importante, pareillement pour le coût de l’assurance. À titre d’exemple, une assurance souscrite sur 5 ans est relativement moins chère qu’une autre qui s’étend sur une dizaine d’années de remboursement. Ainsi, il convient de bien choisir la couverture pour regroupement de prêts.

Comment dénicher une formule plus abordable ?

Il existe différents moyens pour trouver un contrat d’assurance rachat de crédit moins onéreux. Par exemple, on peut solliciter le service d’un courtier en assurance. Ce professionnel peut accompagner le futur assuré dans la recherche de la meilleure formule, celle qui correspond le mieux à son profil et à sa situation. L’expertise du courtier peut être une aide précieuse pour dénicher l’offre la moins chère. L’emprunteur a aussi le droit de choisir lui-même son assureur si la proposition du courtier ne lui convient pas. Dans ce cas, il peut faire usage d’un comparateur en ligne pour comparer les différentes propositions du marché et sélectionner la plus intéressante selon son profil.

Le coût d’une assurance rachat de prêt

Généralement, le coût de cette couverture dépend des garanties souscrites. A savoir qu’elle propose la garantie décès, la garantie perte d’emploi et la garantie invalidité. Plus elles sont importantes, plus élevé sera le prix, mais l’assuré sera également mieux protégé. Le coût de cette assurance varie également en fonction de l’âge de la personne et son état de santé. La plupart des assureurs tiennent compte également du critère fumeurs ou non-fumeurs. Pour le cas d’un jeune assuré en bonne santé et non-fumeur par exemple, le coût de l’assurance est de 0,20 % par an de la somme du prêt à regrouper. Et pour une personne âgée qui a des problèmes de santé, elle doit payer environ 0,70 % de la somme empruntée, par an.

Mutuelle : quel remboursement pour vos soins dentaires ?
Quelle limite d’âge pour prendre une surcomplémentaire santé ?