Pourquoi la complémentaire santé est-elle un sujet important quand on part en retraite ?

Au départ de la retraite, on a des soucis importants pour la santé. Pour les séniors à l’âge de la retraite, les dépenses de santé augmentent énormément et on a besoin d’un complémentaire santé pour compléter le reste des frais en charge. De même, de nouveaux besoins se manifestent avec l’âge : port d’implants et prothèses dentaires, consultation des médecins spécialistes, port des lunettes, frais d’hospitalisation…

Départ à la retraite et complémentaire santé

Lorsque, vous partez à la retraite, vous ne bénéficiez plus de votre mutuelle d’entreprise. Vous devez chercher une mutuelle retraite qui s’adapte à vos besoins. Mais les jeunes retraités peuvent encore jouir pendant 6 mois de la mutuelle d’entreprise en tant qu’anciens salariés. Pour en bénéficier, vous devez faire une demande auprès de la mutuelle d’entreprise 6 mois avant votre départ. La mutuelle ne peut pas vous refuser. Mais, vous ne bénéficiez plus de la cotisation patronale de votre employeur. Par conséquent, votre tarif est moins avantageux.

Complémentaire santé et départ à la retraite vont ensemble, étant donné qu’après l’âge de 60 ans, les problèmes de santé sont plus fréquents : consultations médicales, risque de chutes, maladies cardiaques et vasculaires, nombreux dépistages de cancer de sein, de colon… Ces diverses pathologies sont à prendre en charge, si vous souscrivez à une mutuelle retraite. La mutuelle retraite fixe ses tarifs en se basant sur les différents risques de santé qui peuvent arriver aux séniors.

Quelques astuces pour choisir une mutuelle retraitent

Voici quelques astuces pour pouvoir conserver votre mutuelle d’entreprise même si vous êtes retraité. Après le départ à la retraite, le montant des cotisations est réglementé suite au changement de la loi Evin depuis le 1er juillet 2017. Pendant la première année, le jeune retraité paie les mêmes cotisations que le salarié. Par contre, pour bénéficier de la totalité de la prise en charge, vous payer la cotisation part patronale.

Au cours de la deuxième année, le tarif de vos cotisations augmente de 25 % et à la troisième année, il atteint jusqu’à 50 %. Si vous avez des revenus modestes, vous bénéficiez de l’aide à la complémentaire santé pour le financement d’une partie de votre mutuelle retraite.

Souscription d’un complémentaire santé pour retraités

Si vous conservez la mutuelle d’entreprise, beaucoup de couvertures offertes par la mutuelle ne correspondent plus à vos besoins or, le montant des cotisations est trop élevé. Vous pouvez souscrire à un complémentaire santé à votre départ à la retraite. Les séniors ont besoin des traitements et soins spécifiques que la mutuelle d’entreprise ne garantit pas. Par exemple, les dépenses d’appareillage auditif qui sont exorbitantes. Afin de pouvoir choisir un complémentaire santé qui répond à vos attentes, vous devez d’abord lister vos besoins et recourir à un comparateur en ligne pour bénéficier des offres au meilleur prix.

Mutuelle : quel remboursement pour vos soins dentaires ?
Quelle limite d’âge pour prendre une surcomplémentaire santé ?