Comment les mutuelles remboursent l’orthodontie ?

Le besoin de soins orthodontique est beaucoup plus qu’une nécessité du quotidien. Et, il est spécialement inévitable pour une personne qui en souffre. Ce soin nécessite un énorme budget suivant la durée et l’importance du traitement. Pour faire face à cette situation, les gens choisissent comme solution l’inscription à l’assurance complémentaire santé. Ce, pour bénéficier le remboursement orthodontie. Pratique ! Calculez le remboursement du régime obligatoire, de la mutuelle MAAF et votre reste à charge Dans cet article, découvrez comment les mutuelles remboursent l’orthodontie ?

Les aspects conjoncturels liés en amont et en aval à l’activité des mutuelles

Les demandes en assurance complémentaire santé, surtout en orthodontie, ne cessent de s’amplifier de jour en jour. Les demandeurs cherchent à tout prix les meilleures propositions, adaptées à leurs profils. Ils font des comparaisons des offres, par tous les moyens, avant de s’engager.

Du côté des mutuelles, la concurrence s’intensifie. Le défi du développement et de l’innovation des offres s’impose pour pouvoir se démarqué autre adverse. Tout ça, pour satisfaire le maximum possible tous les acteurs prenants dans son ensemble.

Les critères en rapport direct avec le profil du client

Les éléments principaux qui déterminent le remboursement orthodontie sont surtout : le profil du client ainsi que son budget disponible.

Le profil, représenté par les besoins en soin orthodontie, dépend essentiellement de l’âge, de l’état de santé dentaire et des autres exigences de traitement ou d’intervention de chaque individu. L’orthodontiste est le seul professionnel, apte à faire le devis de ses besoins. Cette estimation doit être faite au préalable, avant le commencement du traitement. Ce, à fin de fixer le montant de la demande de prise en charge auprès de la mutuelle.

Les formules de remboursement de l’orthodontie

L’objectif principal des mutuelles santé dans la politique de remboursement est de prendre en charge les frais non pris en charge par la sécurité sociale. Ces charges qui peuvent être une somme lourde pour les budgets financiers d’un ménage.

Dans la pratique, les traitements et remboursements orthodontie se font tous les semestres.

Des calculs sont à la base de la fixation du montant de remboursement.

Les éléments de cette opération sont principalement : la Base de Remboursement (BR) de la Sécurité sociale additionner par le remboursement mutuel. Ce dernier est la multiplication du taux de remboursement par la base de remboursement de sécurité sociale.

Et pour limiter la valeur du remboursement, les assurances utilisent le plafond. C’est le montant maximal accordé.

Comment faire pour avoir une mutuelle ?
Quelles sont les garanties primordiales pour une bonne mutuelle santé ?